CQFR : DeRozan sort le lance-flammes, Beasley régale

adminbsPar adminbs Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA.

- Deux matches manqués ont suffi à Kristaps Porzingis pour perdre le rythme. Le Letton est complètement passé à côté de son match cette nuit contre Boston avec un 0/11 (1 point marqué sur lancer franc) que l'on aurait pensé fatal aux Knicks. Après le premier quart-temps, Porzingis était déjà à 0/10 et on peut lui donner du crédit pour avoir de lui-même stoppé l'hémorragie en arrêtant de shooter et en tentant d'influer différemment sur le jeu.

- Avec Porzingis inoffensif, il fallait bien que les Knicks trouvent un franchise player de substitution. Michael Beasley a endossé la cape de super-héros avec un match à 32 points et 12 rebonds. Quand on le voit à ce niveau d'efficacité offensive et d'activité, on ne peut que regretter que son CV soit si décevant...

- Beasley a profité d'une perche tendue pour sortir la punchline auto-laudative de la nuit après le match. A la question "à quel moment est-ce que tu as compris que tu avais la main chaude ?", l'ancien n°2 de Draft a répondu :

"Le 9 janvier 1989".

Oui, c'est sa date de naissance... Félicitations à lui d'avoir aussi bonne mémoire après avoir autant consommé de verdure ces 15 dernières années. Sur la vidéo ci-dessous, vous entendez bien. Les fans lui lancent des "MVP, MVP" ! Pour Most Valuable pothead ?

- De la défense, une bonne gestion du tempo, de l'adresse (2/2 à 3 points) et un vrai impact sur le score (+14 de différentiel +/-). Frank Ntilikina a fait du très bon boulot contre les Celtics cette nuit au delà de toute considération statistique. Même Kyrie Irving a été impressionné.

- DeMar DeRozan est le boss incontesté des Raptors cette saison. Pendant que Kyle Lowry fait le job mais sous-performe statistiquement par rapport à ses standards, le Californien inflige un traitement Straigt Outta Compton aux défenseurs adverses. Contre Philly, DeRozan a inscrit 45 points à 13/21. Le plus surprenant et effrayant ? Son 6/9 à 3 points qui laisse penser qu'il est en confiance derrière l'arc. Le maintenir au-delà était l'une des seules armes dont disposaient ses vis à vis...

- Isaiah Thomas ne jouera sans doute pas avant 2018, mais le meneur des Cavs a participé à une partie de l'échauffement avant le match contre Chicago. C'est plutôt encourageant.

- On aurait aimé que les Bulls battent les Cavs. Juste pour voir Gar Forman et John Paxson devenir fous et échanger Nikola Mirotic contre un pin's et des "cash considerations". Si leur série de victoires (7 de suite) a pris fin, on notera quand même qu'ils continuent de tout faire pour gagner des matches et la suite des opérations risque d'être assez savoureuse.

- Tant que l'adresse extérieure va, tout va pour Cleveland. Contre les Bulls, les Cavs ont signé un 22e match consécutif avec au moins 10 paniers à 3 points inscrits, record de la franchise.

- Dwyane Wade continue de sortir des séquences extrêmement précieuses pour Cleveland, particulièrement dans les matches serrés comme celui de cette nuit. Dans le 4e quart-temps contre les Bulls, "Flash" a intercepté trois ballons et réussi deux contres.

- On ne félicite pas Brett Brown d'avoir fait jouer Joel Embiid 49 minutes il y a une semaine. Le Camerounais enchaîne les forfaits à cause de douleurs au dos. Sans lui, les Sixers sont infoutus de gagner. Encore un revers cette nuit contre Toronto et sans doute pas de Christmas Game.

- Si les Sixers ont perdu, Dario Saric a régalé. Dans un rôle de point-forward, le Croate a été à l'origine de superbes actions et on a pu se rendre compte que son jeu de passes n'était sans doute pas assez exploité : 18 points, 10 rebonds et 9 passes. Saric a été plus influent que Ben Simmons pour le coup (20 pts, 4 pds et 7 TO).

- Il y a deux mois jours pour jour, Memphis tradait Troy Daniels vers Phoenix contre un 2e tour de Draft. Cette nuit, l'arrière des Suns a planté le panier à 3 points de la gagne pour Phoenix contre... Memphis. La belle histoire de ce duel entre cancres.

- Après s'être fait chiper sa place par un Donovan Mitchell incandescent pendant sa blessure, Rodney Hood n'a pas tremblé au moment de la récupérer en l'absence du rookie. Contre les Spurs, l'ancien Dukie a inscrit 29 points et joué un rôle majeur dans la victoire du Jazz.

- Ricky Rubio tente doucement de sortir du trou. 11 points, 11 rebonds et 7 passes pour l'Espagnol contre San Antonio. Et il n'a pas raté de lay-up comme celui, dramatique, de la veille...

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics @ Knicks : 93-102

Raptors @ Sixers : 114-109

Bulls @ Cavs : 112-115

Grizzlies @ Suns : 95-97

Spurs @ Jazz : 89-100