Dwyane Wade est la nouvelle (troisième) star

adminbsPar adminbs Publié

Orphelins de Kyrie Irving depuis cet été, les Cleveland Cavaliers se cherchaient un troisième homme fort. Un rôle de plus en plus assumé par Dwyane Wade.

Les « super teams » ou les « big three » existaient bien avant l’arrivée de LeBron James en NBA. Mais il est évident que le King a popularisé les pratiques. Depuis son passage au Miami Heat, le King a pris l’habitude de s’entourer de deux autres larrons capables de prendre son relais en attaque. Il y a eu Dwyane Wade et Chris Bosh en Floride. Puis Kyrie Irving et Kevin Love à son retour aux Cleveland Cavaliers. Un système bien établi autour du quadruple MVP qui s’est effrité pour la première fois depuis sept piges. Lassé de jouer les hommes de l’ombre, « Uncle Drew » est allé chercher la lumière du côté de Boston.

Son transfert a laissé un vide dans l’Ohio. Surtout qu’Isaiah Thomas, All-Star récupéré dans l’échange avec les Celtics, n’est pas opérationnel. C’est donc un monstre à deux têtes – James et Love – qui a attaqué cette nouvelle campagne NBA. Dans la douleur. Le premier mois de la saison était particulièrement délicat pour Cleveland. Pour ceux qui n’ont commencé qu’à suivre qu’à partir de la mi-novembre : avant ça, les champions 2016 avaient perdu sept de leurs douze premières rencontres. Avec notamment des défaites contre Indiana, New York, Orlando, Atlanta... rien de bien joli.

Dwyane Wade, alias Mr Propre

Tout a changé depuis. Les Cavs restent sur douze victoires de suite. Ils ont écrasé Chicago cette nuit. Si les excellentes performances de LeBron, la défense enfin appliquée, le calendrier avantageux et la grande forme de Love sont les principaux facteurs de la belle série de Cleveland, il ne faut pas non plus oublier l’apport de Dwyane Wade. Le banc est extrêmement performant depuis quelques matches. Et « Flash » est justement le chef de file parmi les remplaçants. Il donne le ton… en défense, bizarrement, en mettant sur les bons rails des cancres dans le domaine. Des Channing Frye, Kyle Korver et compagnie transformés en stoppeurs motivés au côté du triple champion NBA. Ce dernier assure aussi le leadership en attaque. Il est nettement plus tranchant qu’à Chicago, même s’il joue moins.

Il est plus adroit et plus efficace. Nouvel exemple cette nuit avec ses 24 points à 9/16 plantés sur la tête de ses anciens coéquipiers des Bulls. C’est donc un trio un peu particulier. Une nouvelle formule avec deux stars titulaires et une troisième en sortie de banc. Mais Dwyane Wade est bien ce troisième homme recherché par Cleveland (et par LeBron James). Les trois bonhommes finissent d’ailleurs souvent les rencontres ensemble. Ils sont sur le terrain quand ça chauffe. Et ils se trouvent bien ! Car oui, ce « big three » est complémentaire. Surtout quand il est accompagné de deux shooteurs (Kyle Korver et J.R. Smith). Ce cinq a littéralement détruit tous ses adversaires depuis quelques semaines. Comme quoi, les absences de Tristan Thompson et Derrick Rose peuvent aussi avoir du bon.

Death Lineup, version Cavaliers

Ce sont effectivement leurs blessures qui ont poussé Tyronn Lue à aligner Wade avec Love, James, Korver et Smith. Ce groupe marche donc sur tous ses opposants avec un Net Rating impressionnant de +35 sur 100 possessions. De loin le cinq le plus efficace des Cavaliers depuis le début de la saison (parmi les groupes ayant passé au moins 20 minutes ensemble sur le parquet).

Dwyane Wade n’y est pas étranger. Quand Love, Korver et Smith étirent le jeu, lui coupe dans le dos de la défense. Sa relation avec LeBron est idyllique. Et le vétéran de 35 ans compile donc 17 points par match à 55% aux tirs et 54% à trois-points sur les sept dernières rencontres. Un vrai renouveau. Pour le joueur mais aussi pour son équipe qui s'est finalement trouvé un nouveau trio de superstars pour la guider vers les sommets.