La Turquie requiert 4 ans de prison contre Enes Kanter pour avoir insulté le président

adminbsPar adminbs Publié

En conflit ouvert avec le président Erdogan, Enes Kanter fait l'objet d'une requête de 4 ans de prison de la part de son pays natal.

D’après l’agence de presse gouvernementale turque Anadolu Agency, des procureurs turcs auraient requis plus de 4 ans de prison pour Enes Kanter. Le big man des New York Knicks est accusé d’avoir insulté le Président Recep Tayyip Erdogan.

L’agence indique que l’acte d’accusation préparé par le bureau du procureur général d’Istanbul fait référence à une série de twitts postés en mai et juin 2016. Fervent défenseur de Fethulla Gulen, accusé par le gouvernement turc d’avoir orchestré depuis les Etats-Unis le coup d’état militaire raté de l’an dernier, Enes Kanter entretient des rapports très compliqué avec son pays d’origine. Des rapports que nous avions détaillés dans un article du numéro 59 de REVERSE que nous avions publié sur BasketSession après que Kanter avait été retenu par la police dans un aéroport roumain.

Pour rappel, après cette mésaventure, Enes Kanter avait expliqué avoir été détenu en Roumanie parce que son passeport turc avait été annulé par son pays en raison de ses opinions politiques.

Le jugement se fera bien évidemment en l’absence du joueur.

A LIRE - ENES KANTER : Une Cible Dans Le Dos

Ce n’est pas la première fois que l’ancien du Oklahoma City Thunder subit à distance les foudres de la justice turque. En mai dernier, le journal pro-gouvernemental The Daily Sabah relatait qu’un mandat d’arrêt avait été établi contre lui. Enes Kanter était accusé d’avoir utilisé une application de messagerie codée, Bylock, que la Turquie accuse d’avoir été créée pour les soutiens de Gulen. Il avait réagi sur twitter :