LaVar Ball veut créer une ligue pour concurrencer la NCAA

adminbsPar adminbs Publié

Le dernier fantasme de LaVar Ball est un projet intrigant. Le parrain de Big Baller Brand veut monter un championnat pour préparer les prospects à la NBA.

LaVar Ball est détesté - ou adulé - par la planète basket parce qu'il ne cesse de l'ouvrir et de provoquer pour faire parler de lui. Mais il dérange - ou suscite l'admiration - aussi parce qu'il refuse de se plier aux règles établies. Le père de famille a évidemment son lot de défauts ou de traits de caractère désagréables mais il a le mérite de chercher à innover. De vouloir bouleverser des codes trop peu remis en question. Son projet, la création d'une ligue pour les joueurs sortis du lycée, résume finalement toute sa pensée.

Le père de Lonzo Ball a donc pour ambition de monter un championnat avec dix équipes chacune composées de huit joueurs. Tous sortis diplômés du lycée. Le but ? Leur offrir une alternative à la NCAA. La Junior Basketball Association accueillerait ainsi tous ceux qui voudraient se préparer pour la NBA sans passer par la case universitaire - rendue quasiment obligatoire depuis que la ligue la plus relevée du monde a interdit l'entrée directe des lycéens. Avec un avantage attractif : les joueurs seraient payés.

LaVar Ball a même déjà avancé des chiffres : de 3000 à 10 000 dollars par mois. Un salaire plus que correct pour des jeunes hommes qui ne sont de toute façon pas rémunérés lorsqu'ils jouent à la fac. Et ce malgré le fait que les universités et les marques exploitent leur image en vendant des maillots, des places pour les matches et autres produits dérivés.

"Ces gars vont avoir une chance de se préparer pour la NBA, de jouer devant des vrais scouts et d'être payés. Parce qu'il faut bien que quelqu'un paye ces gamins", confie le parrain de Big Baller Brand.

BBB sera justement la marque officielle de la ligue. Evidemment. Les joueurs porteront donc des chaussures et des uniformes de l'entreprise familial. LaVar a d'ailleurs indiqué que sa ligue serait intégralement financé par Big Baller Brand. Lonzo Ball deviendrait lui l'homme logo des tournois créés par son père.

Le projet de LaVar Ball est intéressant mais est-il réalisable ?

La véracité de ces informations et la faisabilité de ce projet sont à prendre avec des pincettes. Rien n'indique que LaVar Ball aura les moyens d'aller au bout de ses ambitions. Mais il travaillerait sur la création de cette ligue depuis déjà plusieurs mois. Il chercherait d'ailleurs à organiser les différentes rencontres au sein de salles NBA aux quatre coins du pays.

La situation personnelle du bonhomme l'a certainement incité à développer ce projet. Il a notamment retiré son fils cadet, LiAngelo Ball, de l'université d'UCLA. Son petit dernier, LaMelo Ball, est inéligible à toute entrée à la fac puisqu'il possède déjà son propre modèle de chaussure. Ce que la NCAA interdit également...

En revanche, il y a un autre point qui pourrait éventuellement causer un peu de tort à cette éventuelle ligue parrainée par Big Baller Brand : la NBA réfléchit effectivement à la possibilité d'autoriser les lycéens à s'inscrire à la draft. A ce moment-là, les meilleurs d'entre eux n'auront plus aucun intérêt à concourir dans le championnat de LaVar. Si jamais ils venaient même à s'y intéresser un jour.