LeBron : « C’était une belle série », les chiffres confirment

adminbsPar adminbs Publié

Les Cleveland Cavaliers de LeBron James ont perdu contre les Indiana Pacers cette nuit. Leur série de treize succès de suite a donc pris fin. Mais ils en sortent grandis.

Battus par les Indiana Pacers cette nuit, les Cleveland Cavaliers n'avaient plus perdu depuis le 9 novembre dernier. Un mois d'invincibilité et treize victoires de suite pour les triples-finalistes. Alors, oui, la belle série s'est arrêtée cette nuit. Mais il fallait bien qu'elle prenne fin à un moment donné. Présent dans le vestiaire de LeBron James et ses camarades après le match, un journaliste ESPN décrit des joueurs plus perturbé par l'éventuel retard de leur prochain vol que par l'issue de la rencontre du soir.

Et c'est logique. Car même s'ils ont perdu cette nuit, les Cavs ont prouvé beaucoup de choses pendant plusieurs semaines. Au reste de la ligue mais donc surtout à eux-mêmes.

 « Cette série a montré que l'on pouvait jouer notre basket », confiait par exemple le coach Tyronn Lue

En difficulté sur le premier mois (5-7 avant de lancer la série), les Cavaliers sont aujourd'hui troisièmes de la Conférence Est derrière Boston et Toronto. Une folle remontée. Il n'y avait donc pas de raisons d'être trop frustrés après la défaite.

LeBron James et les Cavaliers ont trouvé la formule qui marche

 « C'était une belle série. Nous n'en avons jamais parlé entre nous. Nous avons juste exécuté match après match. Les séries sont faites pour être arrêtées de toute façon », ajoutait LeBron James.

Il y a plusieurs points qui expliquent le renouveau de Cleveland au cours des semaines précédentes. Le King étant évidemment le principal facteur. Il évolue à un niveau tout simplement stratosphérique alors qu'il va fêter ses 33 ans dans quelques jours. Il est vraiment au-dessus du lot. Mais Lue a aussi trouvé une meilleure formule en titularisant Kevin Love au poste de pivot. Les Cavaliers jouent plus petits, sans vrai meneur. Ils sont plus mobiles. Et ce changement de stratégie a payé : la franchise de l'Ohio se classaient troisième à l'efficacité offensive et huitième à l'efficacité défensive tout au long de la série.

Les joueurs ont enfin fait preuve de rigueur. Ils se sont appliqués en défense. Et le banc s'est montré plus performant, à l'image de Dwyane Wade et Kyle Korver. Des acquis solides sur lesquels les champions 2016 peuvent maintenant se reposer pour la suite de la saison.